Séjour à Baerenthal

(actualisé le ) par M. DEYRES

Bonjour à tous,

Après une année scolaire passée à correspondre avec nos amis du Goethe Gymnasium de Karlsruhe, voici l’heure de la rencontre. « De quoi a-t-il / elle l’air ? », « Est-ce qu’il / elle parle bien français ? », « Allons-nous bien nous entendre ? », « Que vais-je faire avec mon / ma corres’ ? ». Voilà autant de questions qui trottaient dans la tête des élèves depuis des semaines.

Après une heure de trajet en bus, nous voilà arrivés. Quelques minutes après, nos amis allemands nous rejoignent. « Je crois que c’est lui ! », « Je pense que c’est elle. ». Les élèves font connaissance et nous allons pique-niquer. L’immersion est immédiate, les élèves s’assoient avec leur correspondant(e), et communiquent dans les deux langues, ouf ! Les jeux pour faire plus ample connaissance s’enchaînent l’après-midi pour finir par des activités sportives franco-allemandes. La première soirée est consacrée à des jeux de société. Les Français et Allemands se mélangent et jouent ensemble.

Le lendemain, après le petit-déjeuner, il est l’heure de se mettre au travail avec les correspondants. L’objectif est simple : construire une affiche sur le thème de l’amitié franco-allemande. Le travail entamé sera achevé le lendemain. Au programme de l’après-midi : une course d’orientation. Des groupes franco-allemands doivent parcourir le centre de jeunesse à la recherche d’affiches où ils trouveront un questionnaire franco-allemand sur un thème précis auquel ils doivent répondre. Le groupe gagnant a été récompensé le lendemain.

La dernière soirée a été l’occasion pour les élèves de montrer leur talent de danseur : « Deutsch-französische Disko ». Les élèves élisent un DJ français et un DJ allemand qui devront enchaîner des tubes français et allemands, mais aussi internationaux. Bravo aux élèves qui nous ont fait une belle chorégraphie franco-allemande !

Le lendemain, c’est déjà la fin, place au ménage dans les chalets, puis les élèves achèvent les affiches, nous récompensons le groupe gagnant de la course d’orientation, un petit temps de « quartier libre » avec leur correspondant(e) et c’est l’heure de la photo d’adieu. « Monsieur, quand est-ce qu’on les reverra ? »

À suivre…

Logo

Mots-clés